4 déc. 2009

Visite de Pérouges

Connaissez-vous Pérouges ? Marie-Isabelle et Véronique ont eu la joie de visiter cette cité médiévale, le 22 novembre 2009, avec Blandine et Eruccio, des amis habitant à Neuville sur Saône. Pérouges est une charmante cité , posée sur la Cotière dominant la plaine de l'Ain. Il s'agit d'une ancienne cité de tisserands dont la double enceinte de remparts a été restaurée. Les rues en galets du village, l'église fortifiée, les maisons typiques lui donnent un aspect charmant ! Evidemment, la tarte au sucre, spécialité du lieu, est incontournable ! Par ces quelques photos prises lors de notre visite au soleil couchant, nous vous partageons un peu de sa beauté...




Sur la porte d'en Bas, ancienne entrée principale de la cité, une plaque commémmore la victoire savoyarde sur le siège dauphinois de la cité :
"Pérouges des pérouges, ville imprenable !
Les coquins de dauphinois ont voulu la prendre et ils n'ont pas pu. Cependant, ils ont emporté les portes, les gonds et les serrures, et dégringolé avec elles..."
Le blason de la ville est nommé "de gueules, à un dragon d'or". Il a été offert par Guichard 1er, sire d'Anthon en Dauphiné et seigneur de Pérouges. Il est le symbole de la reconnaissance du courage des habitants de la commune lors des Croisades.


Il existe deux principales hypothèses quant à l'origine du nom de Pérouges. La première est celle de l'assimilation du nom à "pierre rouge" où le pierre est un lieu de sacrifice, et le rouge la couleur du sang. La seconde provient du nom de la ville italienne Perugia, soit Pérouse en français.

L'Eglise Sainte-Madeleine, construite au début du 15ème siècle, est également l'un des rares exemples d'église-forteresse puisque les remparts sont des murs. Elle comporte un chemin de ronde très rare.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Merci pour votre visite !